Le 3 décembre 1917, au 50 rue Taitbout (Paris 9e), dans la galerie de la marchande de tableaux d’avant-garde Berthe Weill, est organisé le vernissage de l’exposition prévue de 32 œuvres de Modigliani. Certains sont des nus… à poils. Le commissaire de police surgit dans la galerie et oblige à décrocher les tableaux qui lui semblent heurter la pudeur. La justification: « Ces nus, ils ont des poils ! ». L’exposition devra se poursuivre sans nus à poils pubiens. Elle s’achève le 30 décembre 1917 sans qu’aucun tableau ne soit vendu.

(APG)

image_print

Plus d'information sur Qwant:

Le scandale des nus à poils de Modigliani ?