image_print

Le mardi 15 janvier 2019, lancement officiel du grand débat national en réponse du mouvement des Gilets jaunes, devant un rassemblement des maires de l’Eure. Le contenu de près de 7 heures d’échanges avec le président de la République est sans doute intéressant, mais la forme en est restée caractéristique de la problématique actuelle. S’agit-il ici de confirmer que le chef de l’État est rompu à ce genre d’exercice, élève brillant au concours de sortie de l’ENA, ou d’établir tout simplement une communication avec des compatriotes revendiquant une démocratie participative ? Le duel entre les quelques cerveaux d’une élite qui défend un système essouflé contre les millions de cerveaux d’un peuple éduqué et connecté. Aristote contre Platon. Perdu d’avance ?

(APG)

# # # # #