Refus de la privatisation d’Aéroport de Paris (ADP) ?

4,7 millions de soutiens (10% des électeurs inscrits) à la « proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris » devront être enregistrés par le ministère de l’Intérieur avant le 12 mars 2020. Le cap du premier million a été franchi début décembre.