La canne de M. de Balzac

Delphine de Girardin dans son roman la Canne de Monsieur Balzac fait semblant de croire qu’il s’agit d’une canne-fée, permettant au romancier de devenir invisible.