A l’occasion de la privatisation de la Française des jeux, on ne peut s’empêcher de remonter le temps. Le 22 juillet 1933 est créée par décret la Loterie nationale française, pour venir en aide aux invalides de guerre, aux anciens combattants et aux victimes de calamités agricoles. Après de nombreux changements de nom et des restructurations financières, le but de l’organisation n’est plus vraiment caritatif, sauf évidemment si tous les Français en deviennent actionnaires ! Sa privation n’est donc pas seulement une affaire de rentabilité mais aussi de moralité.

(AG)

image_print


# #