image_print

La criminalité en tant que telle.
La surveillance des individus très dangereux.
L’efficacité de l’incarcération et des remises de peine.
La composante suicidaire, avec entraînement des autres.
La liberté d’expression sans perturbation de l’ordre publique.
La limite psychiatrique de l’endoctrinement.
La transposition du conflit israélo-arabe.
La balkanisation de l’Europe.
La politique française en Syrie.
L’union sacrée en cas de menace.
Les mesures concrètes du gouvernement.