La France d’outre-mer ?

Les départements et régions d’outre-mer: Guadeloupe (971), Martinique (972), Guyane (973), Réunion (974), Mayotte (976).

Les collectivités d’outre-mer: Polynésie française, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis-et-Futuna Saint-Martin et Saint-Barthélémy.

La Nouvelle-Calédonie.

Terres australes et antarctiques françaises, inhabitées.

L’île de Clipperton, inhabitée.

Consultez les promotions séjours pour l’outre-mer




La liste définitive des 18 régions de France ?

La France compte depuis le 1er janvier 2016 18 régions, dont 13 régions situées en France métropolitaine (en comptant la collectivité territoriale de Corse) et 5 régions d’outre-mer.

Auvergne-Rhône-Alpes (Lyon)
Bourgogne-Franche-Comté (Dijon)
Bretagne (Rennes)
Centre-Val de Loire (Orléans)
Corse (Ajaccio)
Grand-Est (Strasbourg)
Hauts-de-France (Lille)
Ile-de-France (Paris)
Normandie (Rouen)
Nouvelle-Aquitaine (Bordeaux)
Occitanie (Toulouse)
Pays de la Loire (Nantes)
Provence-Alpes-Côte d’Azur (Marseille)

Guyane (Cayenne)
Guadeloupe (Basse-Terre )
Martinique (Fort-de-France)
Réunion (Saint-Denis)
Mayotte (Mamoudzou)




Les 7 îles de la Guadeloupe ?

  • L’archipel de la Guadeloupe regroupe 7 îles habitées:
  • 2 îles principales, la Grande-Terre et la Basse-Terre, forment la Guadeloupe proprement dite. Elles sont reliées par deux ponts, le pont de la Gabarre et le pont de l’Alliance qui permettent la traversée d’un étroit bras de mer appelé la Rivière Salée.
  • 5 autres îles appelées dépendances: les Saintes, La Désirade, Marie-Galante, Saint-Martin et Saint-Barthélemy, ces deux dernières ayant changé de statut depuis 2007, devenant des collectivités d’outre-mer (COM) désormais indépendantes de la Guadeloupe.



Les îles des Antilles françaises ?

  • L’île de la Guadeloupe composée de deux îles reliées par un pont: la Basse-Terre et la Grande-Terre.
  • La Désirade qui dépend de la Guadeloupe.
  • Marie-Galante, la troisième île la plus étendue des Antilles françaises, rattachée au département de la Guadeloupe.
  • L’archipel des Saintes composé de deux terres habitées: Terre-de-Haut et Terre-de-Bas et de quelques ilots déserts, dépend de la Guadeloupe.
  • La Martinique.
  • Saint-Barthélemy, ancienne dépendance de la Guadeloupe, devenue une collectivité d’outre-mer (COM), en 2007.
  • Saint-Martin, ancienne dépendance de la Guadeloupe, passée du statut de commune à celui de collectivité d’outre-mer (COM), en 2007.



Les mots-clefs de la culture française

Le baromètre Cocorico! de la culture française sur Internet, remis à jour toutes les semaines.




Musée Saint-John Perse

musee_st_john_perse.jpg

Saint-John Perse (pseudonym of Alexis Léger) was a French poet and diplomat who was awarded the Nobel Prize for Literature in 1960 « for the soaring flight and evocative imagery of his poetry. » He spend his childhood in Guadeloupe, a museum now being dedicated to him in Pointe-à-Pitre, located in a colonial house built by the Gustave Eiffel workshop.

Alexis Léger, dit Saint-John Perse, poète et diplomate de la IIIe République, passa son enfance à la Guadeloupe. Un musée lui est maintenant consacré à Pointe-à-Pitre, il occupe la maison Souques-Pagès dans laquelle il ne vécut pas: conçue par les ateliers Gustave Eiffel et destinée à doter l’héritière d’un riche Louisianais, elle a été vendue à Ernest Souques (directeur de l’usine Darboussier) par le commandant du navire qui la transportait. Un intérieur créole d’époque a été reconstitué au rez-de-chaussée, au premier étage la vie du poète, prix Nobel de littérature 1960, est évoquée, le second est dédié à un centre de documentation et un espace d’expositions temporaires.

Musée Saint-John Perse: 95, rue Nozières, Pointe-à-Pitre, Guadeloupe, French West Indies.




Quels sont les 5 départements d’outre-mer?

97.1 : La Guadeloupe
97.2 : La Martinique
97.3 : La Guyane (dite française)
97.4 : La Réunion
97.6 : Mayotte
Les quatre premiers départements d’outre-mer sont d’anciennes colonies, restées françaises quasiment sans interruption depuis leur établissement au milieu du XVIIe siècle. Le statut de département d’outre-mer leur a été attribué par la loi du 19 mars 1946 formant l’Union française, chacun formant une région mono-départementale, dite région d’outre-mer, depuis la révision constitutionnelle de 2003. Mayotte, ancienne collectivité d’outre-mer, est devenue en 2011 le cinquième DOM, suite à l’approbation du référendum du 29 mars 2009 par 95,2 % des Mahorais qui se sont exprimés.

 




Un aller-retour aux Antilles françaises ?

AirPortail.com regroupe toutes les meilleures offres des aériennes à destination des Antilles (les françaises et les autres), au meilleur prix garanti.




Une petite histoire de l’esclavage à la Guadeloupe ?

1635, début de la colonisation de l’île par les Français

1674, la Guadeloupe passe sous l’autorité directe du roi de France Louis XIV, qui a décidé de promouvoir la culture de la canne à sucre, plus onéreuse mais beaucoup plus rentable que le tabac, il donne des terres à des officiers supérieurs et les encourage à y faire travailler des esclaves venus d’Afrique.

1794, Victor Hugues, commissaire de la République, annonce l’abolition de l’esclavage et met en place un tribunal révolutionnaire et une guillotine

1802, la loi du 16 pluviôse an II qui avait aboli l’esclavage est annulée par Bonaparte

1848, la deuxième République abolit finalement l’esclavage, la main-d’œuvre viendra dorénavant d’Inde

1946, la Guadeloupe abandonne son statut de colonie et devient un département français

1954, tous les fonctionnaires de l’île ont les mêmes avantages (actuellement,+ de 40% des salariés de l’île sont fonctionnaires):
– salaires majorés de 40% (vie chère)
– 4ème année offerte pour le calcul de leur retraite ( 30 ans travaillés comptés 40)
– montant des pensions établi à partir du traitement des 6 derniers mois (comme pour tous les fonctionnaires français)
– congé bonifié (65 jours maximum incluant la durée normale du congé annuel plus une bonification d’une durée maximale de 30 jours)

2009, l’économie de la Guadeloupe dépend presque entièrement du pouvoir d’achat des fonctionnaires, l’essentiel des activités consistant à leur délivrer des produits importés. Il devient urgent pour l’Etat et les responsables locaux d’inciter au développement d’activités productives et en premier lieu de miser sur le tourisme.

Faut-il encore que tous les Guadeloupéens, quelle que soit leur origine, acceptent les règles du jeu de la concurrence mondiale. C’est à cette condition que la Guadeloupe se libérera véritablement de ses chaînes vis-à-vis de la métropole.