Poésie

Mignonne, allons voir si la rose ?




  • A A A
  • A Cassandre.

    Mignonne, allons voir si la rose
    Qui ce matin avoit desclose
    Sa robe de pourpre au Soleil,
    A point perdu ceste vesprée
    Les plis de sa robe pourprée,
    Et son teint au vostre pareil.

    Las ! voyez comme en peu d’espace,
    Mignonne, elle a dessus la place
    Las ! las ses beautez laissé cheoir !
    Ô vrayment marastre Nature,
    Puis qu’une telle fleur ne dure
    Que du matin jusques au soir !

    Donc, si vous me croyez, mignonne,
    Tandis que vostre âge fleuronne
    En sa plus verte nouveauté,
    Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
    Comme à ceste fleur la vieillesse
    Fera ternir vostre beauté.


    Abc Hotel France - idées et promotions



    Pour en savoir plus...
    Mignonne, allons voir si la rose ?: études
    Mignonne, allons voir si la rose ?: citations
    Mignonne, allons voir si la rose ?: commentaires
    Mignonne, allons voir si la rose ?: expositions
    Mignonne, allons voir si la rose ?: francophonie
    Mignonne, allons voir si la rose ?: guides
    Mignonne, allons voir si la rose ?: histoire
    Mignonne, allons voir si la rose ?: identité nationale
    Mignonne, allons voir si la rose ?: monuments
    Mignonne, allons voir si la rose ?: musées
    Mignonne, allons voir si la rose ?: photos
    Mignonne, allons voir si la rose ?: spectacles

    Un commentaire ?

    Votre nom (requis)

    Votre Email (requis)


    Le discours de la servitude volontaire en 3 citations ? 7 lieux à visiter en Alsace ? Les plus belles citations de Romain Rolland ? Les prix Goncourt les plus célèbres ? Les maîtresses de Louis XIV, par ordre alphabétique  ? Et Dieu créa la femme ? Voyelles d’Arthur Rimbaud ? Les 3 premiers Français prix Nobel d’économie ? Impression soleil levant, de Claude Monet ? Les 15 premiers Français lauréats du prix Nobel de littérature ? Le Petit Fût (2) ? Le Petit Fût (1) ? Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant ? Les Hasards heureux de l’escarpolette ? Foucault: le pouvoir liant et immobilisant, une histoire jupitérienne ?