Le retour du langage des mouches ?

Print Friendly, PDF & Email

Près de l’œil, elle se nommait assassine ou passionnée.
Au coin de la bouche, c’était la baiseuse.
Sous la lèvre, elle devenait friponne ou coquette.
Sur le nez, effrontée ou gaillarde.
Sur le front, la majestueuse
Sur la joue, c’était la galante.
Sur une ride, dans le creux du sourire, elle était l’enjouée.
Sur la poitrine, c’était la généreuse.
Sur un bouton, la receleuse.
Ou bien sur le menton, la discrète ?