Comptines, Histoire, Musique

Le Carillon de Vendôme ?

, , , ,

A Vendôme, on entend toutes les heures ce carillon, qui précède les coups de l’horloge Saint Martin. Pendant la Guerre de Cent Ans, l’héritage du Dauphin, onzième des douze enfants d’Isabeau de Bavière, futur roi Charles VII, se limite à Bourges, où il a installé sa petite Cour, et à quelques villes de la Loire, d’où les paroles de la comptine:

Mes amis, que reste-t-il
A ce Dauphin si gentil ?
Orléans, Beaugency,
Notre-Dame de Cléry,
Vendôme, Vendôme !

Les ennemis ont tout pris
Ne lui laissant par mépris
Qu’Orléans, Beaugency,
Notre-Dame de Cléry,
Vendôme, Vendôme !

Print Friendly, PDF & Email
Plus d'information sur le Web: