Merci, professeur Raoult, d’exister…

  • Merci, professeur Raoult, de nous avoir réveillé,
  • Merci d’avoir eu le courage de nous donner un espoir dans la tourmente,
  • Merci d’avoir pris le risque de supporter les injures à votre intégrité et même à votre personne, pour l’amour de la vérité,
  • Merci de nous avoir rappelé à notre liberté de penser face aux grises vérités qu’on nous sert toutes drapées de respectabilité,
  • Merci d’avoir quitté le comité Théodule dans lequel on tentait de vous enfermer, pour vous consacrer pleinement à votre mission,
  • Merci de vouloir tenter de nous guérir plutôt que d’attendre passivement un sort établi par ceux (ou celles) qui se croient immortel(le)s,
  • Merci de montrer votre enthousiasme, nous n’osions plus le faire, coincés dans l’obligation d’être sage et bien-pensant,
  • Merci d’être la comète de Halley sur la tapisserie de Bayeux,
  • Merci de nous faire sortir de notre lot de paresse et de lâcheté,
  • Merci de nous rappeler que nous avons une âme, et que nous pouvons penser,
  • Merci, professeur Raoult, d’exister.

(AG)