Cocorico ! Rodrigue



Théâtre

Et le combat cessa faute de combattants ?


Sous moi donc cette troupe s’avance, Et porte sur le front une mâle assurance. Nous partĂ®mes cinq cents ; mais par un prompt renfort Nous nous vĂ®mes trois mille en arrivant au port, Tant, Ă  nous voir marcher avec un tel visage, Les plus Ă©pouvantĂ©s reprenaient de courage ! J’en cache les deux tiers, aussitĂ´t […]


Sur la toile: