Cocorico ! Louise Labé



Poésie

Je vis, je meurs… La Belle Cordière ?


  • A A A
  • Née à Lyon en 1524, la poétesse de la Renaissance Louise Labé fut surnommée « La Belle Cordière ». Son père, Pierre Charly, apprenti cordier, avait épousé en premières noces la veuve d’un cordier prospère, Jacques Humbert dit Labé ou L’Abbé. Le sonnet le plus célèbre de Louise Labé: Je vis, je meurs : je me […]


    Sur la toile:



    Stanislav_Binicki Madame_de_Pompadour lafayette_and_washington Emile-Verhaeren Bois-de-Boulogne_Carnavalet_Truchet_Chalet_chateau_Madrid Georges-de-La-Tour_Le-Nouveau-ne