Cocorico ! café de Flore



Chanson française

Et mon père, de Nicolas Peyrac, le refrain ?


Et Juliette avait encore son nez. Aragon n’était pas un minet. Sartre était déjà bien engagé. Au café de Flore, y avait déjà des folles. Et mon père venait de débarquer. Il hantait déjà les boutiquiers. Dans sa chambre, on troquait du café. Il ignorait qu’un jour, j’en parlerais. [youtube:http://www.youtube.com/watch?v=If9_rZkK3Ys]


Sur la toile: