Un centre d’hébergement d’urgence au bois de Boulogne, démantelable ?

Print Friendly, PDF & Email

– T’as vu, ils vont construire un centre d’hébergement d’urgence au bois de Boulogne.

– Et alors ?

– C’est un peu comme si les londoniens construisaient un hospice à Hide Park.

– Mais il faut bien qu’on s’occupe des sans-abris !

– Ou comme si les new-yorkais plantaient des tentes à Central Park.

– D’accord, mais nous, on fait pas comme les Anglo-Saxons, on est plus humain.

– Il paraît qu’ils seront surveillés 24h/24, 7j/7, c’est pas très humain ça.

– C’est vrai que ça fait un peu camp de concentration, c’était pas prévu par Napoléon III quand il a cédé le bois de Boulogne à la ville de Paris, en 1852.

– T’inquiète, tout ça sera demantelé au bout d’un certain temps, c’est juste un coup politique de plus, tout va retourner à la normale, c’est toujours comme ça en France.

– Là, t’as pas tort.

(Illustration: Le chalet du château de Madrid au bois de Boulogne, vers 1900, Abel Truchet, musée Carnavalet)



, ,