Si les musulmans et les chrétiens avaient voulu me prêter leur attention…

Print Friendly, PDF & Email

Si les musulmans et les chrétiens avaient voulu me prêter leur attention, j’aurais fait cesser leurs querelles; ils seraient devenus, extérieurement et intérieurement des frères.

(Abd El-Kader, 1850)

Chef militaire algérien, écrivain, poète, philosophe et théologien soufi, l’émir Emir Abd El-Kader résista longtemps à l’armée coloniale française, rendit les armes, fut détenu, exilé, puis reçut la grand-croix de la Légion d’honneur en remerciement de son intervention dans protection des chrétiens de Damas en 1860, grâce à son influence auprès des dignitaires de la ville et aux membre de sa suite qui l’on suivi dans son exil.



, , , ,