Ancien français, Médecine, Sélection, Sciences

Quel monstre est-ce, que cette goutte de semence ?

Sur la toile:



  • A A A
  • Quel monstre est-ce, que cette goute de semence dequoy nous sommes produits, porte en soy les impressions, non de la forme corporelle seulement, mais des pensemens et des inclinations de nos peres? Cette goute d’eau, où loge elle ce nombre infiny de formes? Et comme portent elles ces ressemblances, d’un progrez si temeraire et si desreglé que l’arriere fils respondra à son bisayeul, le neveu à l’oncle? En la famille de Lepidus, à Romme, il y en a eu trois, non de suitte, mais par intervalles, qui nasquirent un mesme oeuil couvert de cartilage. A Thebes, il y avoit une race qui portoit, des le ventre de la mere, la forme d’un fer de lance; et, qui ne le portoit, estoit tenu illegitime. Aristote dict qu’en certaine nation où les femmes estoient communes, on assignoit les enfans à leurs peres par la ressemblance. Il est à croire que je dois à mon pere cette qualité pierreuse, car il mourut merveilleusement affligé d’une grosse pierre qu’il avoit en la vessie; il ne s’apperceut de son mal que le soixante-septiesme an de son aage, et avant cela il n’en avoit eu aucune menasse ou ressentiment aux reins, aux costez, ny ailleurs; et avoit vescu jusques lors en une heureuse santé et bien peu subjette à maladies; et dura encores sept ans en ce mal, trainant une fin de vie bien douloureuse. J’estoy nay vingt cinq ans, et plus, avant sa maladie, et durant le cours de son meilleur estat, le troisiesme de ses enfans en rang de naissance. Où se couvoit tant de temps la propension à ce defaut? Et, lors qu’il estoit si loing du mal, cette legere piece de sa substance dequoy il me bastit, comment en portoit elle pour sa part une si grande impression? Et comment encore si couverte que, quarante cinq ans apres, j’aye commencé à m’en ressentir, seul jusques à cette heure entre tant de freres et de soeurs, et tous d’une mere? Qui m’esclaircira de ce progrez, je le croiray d’autant d’autres miracles qu’il voudra; pourveu que, comme ils font, il ne me donne pas en payement une doctrine beaucoup plus difficile et fantastique que n’est la chose messe.

    (Michel de Montaigne, Essais, Livre second, De la Ressemblance des Enfans aux Peres)

    (iconographie: Que sais-je ?, la devise de Montaigne)


    Abc Hotel France - idées et promotions



    Pour en savoir plus...
    Quel monstre est-ce, que cette goutte de semence ?: études
    Quel monstre est-ce, que cette goutte de semence ?: citations
    Quel monstre est-ce, que cette goutte de semence ?: commentaires
    Quel monstre est-ce, que cette goutte de semence ?: expositions
    Quel monstre est-ce, que cette goutte de semence ?: francophonie
    Quel monstre est-ce, que cette goutte de semence ?: guides
    Quel monstre est-ce, que cette goutte de semence ?: histoire
    Quel monstre est-ce, que cette goutte de semence ?: identité nationale
    Quel monstre est-ce, que cette goutte de semence ?: monuments
    Quel monstre est-ce, que cette goutte de semence ?: musées
    Quel monstre est-ce, que cette goutte de semence ?: photos
    Quel monstre est-ce, que cette goutte de semence ?: spectacles

    Un commentaire ?

    Votre nom (requis)

    Votre Email (requis)


    Le Petit Fût (2) ? Le Petit Fût (1) ? Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant ? Les Hasards heureux de l’escarpolette ? Foucault: le pouvoir liant et immobilisant, une histoire jupitérienne ? Le premier but de l’histoire de la Coupe du monde de football a été marqué par la France ? Les peintres français les plus célèbres? Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? Les 5 grands sujets du bac philo 2014 ? Paul Eluard, Liberté ? 10 actrices françaises primées au festival de Cannes ? L’esprit de géométrie et l’esprit de finesse ? L’Europe de Jean Monnet: une union de peuples dans la liberté et la diversité ? Un dilemme, Joris-Karl Huysmans,  chapitre VI ? Un dilemme, Joris-Karl Huysmans, chapitre V ?

    Balnéo, thalasso, spa ?



    RSSSubscribe via RSS