Poésie

Booz endormi ?


image_print

Booz s’était couché de fatigue accablé;
Il avait tout le jour travaillé dans son aire;
Puis avait fait son lit à sa place ordinaire;
Booz dormait auprès des boisseaux pleins de blé.

Ce vieillard possédait des champs de blés et d’orge;
Il était, quoique riche, à la justice enclin;
Il n’avait pas de fange en l’eau de son moulin;
Il n’avait pas d’enfer dans le feu de sa forge.… Tout l'article

Tapisserie

L’Apocalypse d’Angers ?


image_print

L’œuvre ? la tenture de l’Apocalypse, ensemble de tapisseries médiévales le plus grand du monde.
Le sujet ? l’Apocalypse de Jean.
Le siècle ? XIVe.
Les cartons ? Hennequin de Bruges.
La réalisation ? en 7 ans, dans l’atelier de Nicolas Bataille.… Tout l'article

Cinéma

T’as d’beaux yeux, tu sais…


image_print

– T’as pas faim ?

– Non, j’ai envie de rien. J’suis bien.

– C’est vrai ? T’es bien avec moi ?

– Oh, vous pouvez pas savoir comme j’suis bien quand je suis avec vous. J’respire, je suis vivante, ça doit être comme çà quand on est heureux.… Tout l'article

Fable

Le Chêne et le Roseau ?


image_print

Le chêne un jour dit au roseau :
Vous avez bien sujet d’accuser la nature ;
Un roitelet pour vous est un pesant fardeau :
Le moindre vent qui d’aventure
Fait rider la face de l’eau,
Vous oblige à baisser la tête ;
Cependant que mon front, au Caucase pareil,
Non content d’arrêter les rayons du soleil,
Brave l’effort de la tempête.… Tout l'article

Poésie

Chanson d’automne, Verlaine ?


image_print

Les sanglots longs
Des violons
De l’automne
Blessent mon coeur
D’une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l’heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m’en vais
Au vent mauvais
Qui m’emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.… Tout l'article

Droit des femmes, Société

La gestation pour autrui (GPA) et le principe de non-patrimonialité du corps humain ?


image_print

Chacun a droit au respect de son corps.
Le corps humain est inviolable.
Le corps humain, ses éléments et ses produits ne peuvent faire l’objet d’un droit patrimonial.

Code civil, article 16-1 (loi n°94-653 du 29 juillet 1994)

Les droits patrimoniaux, contrairement aux droits moraux qui sont perpétuels et inaliénables, sont limités dans le temps et peuvent être cédés à un tiers.Tout l'article

Poésie

Liberté, liberté chérie ?


image_print

Liberté de penser,
Liberté de penser autrement qu’il en est convenu,

Liberté de proposer,
Liberté de proposer autre chose qu’il en est l’habitude,

Liberté de questionner,
Liberté de questionner ce qui vient d’en haut,

Liberté de ne pas tout prendre,
Liberté de ne pas tout prendre de haut ou de bas,

Liberté de changer,
Liberté de changer ce qui ne va pas,

Liberté de parler,
Liberté de parler même de ce qui va bien,

Liberté d’aimer,
Liberté d’aimer et de le dire tout haut,

Liberté d’être fidèle,
Liberté d’être fidèle à ceux que l’on aime,

Liberté de dire la vérité,
Liberté de dire la vérité sans crainte de reproche,

Liberté d’être juste,
Liberté d’être juste et de respecter la justice,

Liberté de travailler,
Liberté de travailler en égalité, en fraternité,

Liberté de créer, d’inventer,
Liberté de créer, d’inventer chaque moment de la vie,

Liberté de ne pas écouter,
Liberté de ne pas écouter ceux qui ont peur du lendemain,

Liberté de construire,
Liberté de construire ce meilleur monde de demain,

Liberté de rire,
Liberté de rire de ce qui craint le rire,

Liberté de s’amuser,
Liberté de s’amuser de ce que l’on fait,

Liberté de savoir que l’on peut,
Liberté de savoir que l’on peut être libre.… Tout l'article

Théâtre

Oui, prince, je languis, je brûle pour Thésée ?


image_print

Oui, prince, je languis, je brûle pour Thésée :
Je l’aime, non point tel que l’ont vu les enfers,
Volage adorateur de mille objets divers,
Qui va du dieu des morts déshonorer la couche ;
Mais fidèle, mais fier, et même un peu farouche,
Charmant, jeune, traînant tous les cœurs après soi,
Tel qu’on dépeint nos dieux, ou tel que je vous voi.… Tout l'article