Le père du métro de Paris ?

Print Friendly, PDF & Email

L’artiste imprime à son œuvre une sceau de personnalité alors que l’ingénieur est amené à se considérer comme l’artisan d’une œuvre impersonnelle. Car si, dans l’ordre technique, toute œuvre précise et concrète est bien le fruit de la méditation individuelle, la forme qu’elle revêt résulte de la synthèse d’un grand nombre d’efforts différents.

Fulgence Bienvenüe (1852-1936), père du métro de Paris, devant l’entrée de la station Monceau.



,