Société

France Télécom: The Insolence of Office

Sur le Web:

  • A A A
  • old-telephone.jpgA l’orée du XXIe siècle, en Europe le risque ne semble plus venir des états et des administrations, mais des groupes et des grandes sociétés, beaucoup plus puissants, alors que l’artisanat et les petites entreprises cherchent encore un soutien et une valorisation suffisants. Une petite anecdote montre que le “plus froid des monstres froids” de Nietzsche est maintenant délocalisé et qu’il n’a même plus besoin de proférer le mensonge: “je suis le peuple“. France Télécom propose de nouveaux packages intégrant téléphonie et Internet, thanks to la concurrence. Un abonné de plus de 50 ans décide de changer de contrat. Mais France Télécom oublie d’interrompre l’ancien, qui court et au bout du compte est résilié. Résultat: plus de numéro. Solution: il faut 15 jours pour reconstruire… un autre numéro. Impossible de retrouver techniquement l’ancien. Adieu pour les contacts de toute une vie! Monsieur, je vous comprends, mais je ne suis pas responsable… Kafka n’est pas loin.


    Abc Hotel France - idées et promotions



    Pour en savoir plus...
    France Télécom: The Insolence of Office: études
    France Télécom: The Insolence of Office: citations
    France Télécom: The Insolence of Office: commentaires
    France Télécom: The Insolence of Office: événements
    France Télécom: The Insolence of Office: expositions
    France Télécom: The Insolence of Office: francophonie
    France Télécom: The Insolence of Office: guides
    France Télécom: The Insolence of Office: histoire
    France Télécom: The Insolence of Office: monuments
    France Télécom: The Insolence of Office: musées
    France Télécom: The Insolence of Office: photos
    France Télécom: The Insolence of Office: spectacles
    France Télécom: The Insolence of Office: vidéos

    Un commentaire ?

    Votre nom (requis)

    Votre Email (requis)


    Delacroix_Marianne France_Paris_Notre-Dame_south_facade_garden_girl_in_black oui-france departementsregions_france Charles_de_Gaulle_Londres_1942 CFDT-CFTC-scission