Cocorico ! Théâtre



Théâtre

Non, merci ! non, merci ! non, merci !

Citations, culture, promotions: ,

  • A A A
  • Non, merci ! Calculer, avoir peur, être blême,
    Préférer faire une visite qu’un poème,
    Rédiger des placets, se faire présenter ?
    Non, merci ! non, merci ! non, merci ! Mais… chanter,
    Rêver, rire, passer, être seul, être libre,
    Avoir l’œil qui regarde bien, la voix qui vibre,
    Mettre, quand il vous plaît, son feutre de travers,
    Pour un oui, pour un non, se battre, – ou faire un vers !
    Travailler sans souci de gloire ou de fortune,
    À tel voyage, auquel on pense, dans la lune !
    N’écrire jamais rien qui de soi ne sortît,
    Et modeste d’ailleurs, se dire : mon petit,
    Sois satisfait des fleurs, des fruits, même des feuilles,
    Si c’est dans ton jardin à toi que tu les cueilles !
    Puis, s’il advient d’un peu triompher, par hasard,
    Ne pas être obligé d’en rien rendre à César,
    Vis-à-vis de soi-même en garder le mérite,
    Bref, dédaignant d’être le lierre parasite,
    Lors même qu’on n’est pas le chêne ou le tilleul,
    Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul !

    (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac, Acte II, Scène VIII)

    You need to a flashplayer enabled browser to view this YouTube video


    Abc Hotel France - idées et promotions

    Sur la toile:


    Théâtre

    Un Caprice, d’Alfred de Musset, ebook ?

    Citations, culture, promotions: ,

  • A A A
  • La première représentation ? en 1843 au théâtre français de Saint-Pétersbourg, le théâtre Michel.

    L’actrice ? Mlle Allan-Despréaux, dans le rôle de Mme de Léry.

    Télécharger le livre électronique gratuit au format epub.


    Abc Hotel France - idées et promotions

    Sur la toile:


    Elocution, Théâtre

    Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?

    Citations, culture, promotions: , ,

  • A A A
  • Oreste

    Quoi ? Pyrrhus, je te rencontre encore ?
    Trouverai-je partout un rival que j’abhorre ?
    Percé de tant de coups, comment t’es-tu sauvé ?
    Tiens, tiens, voilà le coup que je t’ai réservé.
    Mais que vois-je ? À mes yeux Hermione l’embrasse !
    Elle vient l’arracher au coup qui le menace ?
    Dieux ! quels affreux regards elle jette sur moi !
    Quels démons, quels serpents traîne-t-elle après soi ?
    Eh bien ! filles d’enfer, vos mains sont-elles prêtes ?
    Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?
    À qui destinez-vous l’appareil qui vous suit ?
    Venez-vous m’enlever dans l’éternelle nuit ?
    Venez, à vos fureurs Oreste s’abandonne.
    Mais non, retirez-vous, laissez faire Hermione :
    L’ingrate mieux que vous saura me déchirer ;
    Et je lui porte enfin mon cœur à dévorer.

    Pylade

    Il perd le sentiment. Amis, le temps nous presse.
    Ménageons les moments que ce transport nous laisse.
    Sauvons-le. Nos efforts deviendraient impuissants
    S’il reprenait ici sa rage avec ses sens.

    (Racine, Andromaque, fin de l’acte V)


    Abc Hotel France - idées et promotions

    Sur la toile:


    Théâtre

    La fin de Dom Juan, vue par Molière ?


  • A A A
  • Dom Juan était-il aveugle au moment de mourir ?
    Est-il mort d’une crise cardiaque ?
    Souffrait-il de syphilis, le “mal français” ?
    Molière s’est-il inspiré de François-Jacques d’Amboise d’Aubijoux, son protecteur, amant de Ninon de Lanclos, mort de syphilis en 1656, pour donner une couleur médicale à la destinée de Dom Juan ?
    Pas impossible de la part de l’auteur du Médecin malgré lui

    La Statue, Dom Juan, Sganarelle.

    La Statue
    Arrêtez, Dom Juan : vous m’avez hier donné parole de venir manger avec moi.

    Dom Juan
    Oui. Où faut-il aller ?

    La Statue
    Donnez-moi la main.

    Dom Juan
    La voilà.

    La Statue
    Dom Juan, l’endurcissement au péché traîne une mort funeste, et les grâces du Ciel que l’on renvoie ouvrent un chemin à sa foudre.

    Dom Juan
    Ô Ciel ! que sens-je ? Un feu invisible me brûle, je n’en puis plus, et tout mon corps devient un brasier ardent. Ah !

    Le tonnerre tombe avec un grand bruit et de grands éclairs sur Dom Juan ; la terre s’ouvre et l’abîme ; et il sort de grands feux de l’endroit où il est tombé.

    Sganarelle
    Ah ! mes gages ! mes gages ! Voilà par sa mort un chacun satisfait: Ciel offensé, lois violées, filles séduites, familles déshonorées, parents outragés, femmes mises à mal, maris poussés à bout, tout le monde est content. Il n’y a que moi seul de malheureux. Mes gages ! Mes gages ! Mes gages !

    (Dom Juan ou le Festin de pierre, Molière, 1665)

    


    Abc Hotel France - idées et promotions

    Sur la toile:


    Théâtre

    La tirade de la calomnie ?

    Citations, culture, promotions: ,

  • A A A
  • La calomnie, Monsieur ! Vous ne savez guère ce que vous dédaignez ; j’ai vu les plus honnêtes gens près d’en être accablés. Croyez qu’il n’y a pas de plate méchanceté, pas d’horreurs, pas de conte absurde, qu’on ne fasse adopter aux oisifs d’une grande ville en s’y prenant bien : et nous avons ici des gens d’une adresse !… D’abord un bruit léger, rasant le sol comme hirondelle avant l’orage, pianissimo murmure et file, et sème en courant le trait empoisonné.

    Telle bouche le recueille, et piano, piano, vous le glisse en l’oreille adroitement. Le mal est fait ; il germe, il rampe, il chemine, et rinforzando de bouche en bouche il va le diable ; puis tout à coup, ne sais comment, vous voyez calomnie se dresser, siffler, s’enfler, grandir à vue d’oeil. Elle s’élance, étend son vol, tourbillonne, enveloppe, arrache, entraîne, éclate et tonne, et devient, grâce au Ciel, un cri général, un crescendo public, un chorus universel de haine et de proscription. Qui diable y résisterait ?

    Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, Le Barbier de Séville, Acte II, Scène 8.


    Abc Hotel France - idées et promotions

    Sur la toile:





    • Page 1 sur 3
    • 1
    • 2
    • 3
    • >
    Théâtre ? YouTube
    Théâtre ? Wikipedia
    Théâtre ? études
    Théâtre ? citations
    Théâtre ? commentaires
    Théâtre ? expositions
    Théâtre ? francophonie
    Théâtre ? guides
    Théâtre ? histoire
    Théâtre ? livres
    Théâtre ? monuments
    Théâtre ? musées
    Théâtre ? photos
    Théâtre ? spectacles
    Théâtre ? videos
    oui-france departementsregions_france Charles_de_Gaulle_Londres_1942 CFDT-CFTC-scission Alexis_de_Tocqueville Charles_de_Gaulle