Sélection, Société

Mais que s’est-il passé depuis l’époque de Louis Carré ?


  • A A A
  • En visitant la maison Louis Carré, conçue par le célèbre architecte finlandais Alvar Aalto en 1959 à Bazoches-sur-Guyonne, face à la maison de Jean Monnet, on ouvre la boîte de Pandore des années soixante et on se prend un peu de nostalgie, que l’on ait vécu cette période ou non, pour le temps de la Beatlemania et de Blow-up (1966). Il se dissipait à l’époque un vent de liberté et d’espoir que l’on a du mal à retrouver aujourd’hui, malgré l’avènement de la civilisation de l’information, de la virtualité.

    Que s’est-il passé ?

    Pas grand chose en réalité, et c’est peut-être pourquoi nous connaissons une crise profonde, qui ne touche pas simplement le secteur financier, mais tout l’équilibre écologique planétaire, et jusqu’à notre façon d’envisager l’avenir, c’est une crise psychologique. Les rêves de la science-fiction des années 50-60 pour le nouveau millénaire ne se sont pas réalisés: nos routes sont toujours truffées d’automobiles polluantes, et encore, beaucoup moins belles qu’à l’époque. La mémoire collective se dissout dans le stress de manquer d’argent: ce n’est pas la vision romantique de Star Trek (1966) qui prévaut, mais plutôt celle, angoissante, de Fahrenheit 451 (François Truffaut, 1966).

    Le pétrole a retardé le progrès de cinquante ans. Nikola Tesla, le génial inventeur de l’électricité alternative, l’avait anticipé. En ce qui concerne la finance, cette fuite en avant suicidaire si elle n’est pas au service du progrès, elle se termine toujours par une nouvelle répartition, rien ne se perd rien ne se crée: les spéculateurs ont toujours existé, ce qui a changé, c’est qu’ils sont maintemant admirés, puisque l’argent est devenu la seule vérité à laquelle l’on puisse se raccrocher, et que la nouvelle élite n’a plus ni panache, ni culture.

    Comment en sortir ?

    En retrouvant le fil interrompu à la fin des années soixante : le plaisir du travail, de la famille, de la culture commune, de la fête, du rêve. En reconstruisant ensemble une société qui aspire au lendemain. Et cela devrait être plus facile dans nos villages d’Europe, comme celui (Bazoches-sur-Guyonne) qui avait été choisi par le galeriste Louis Carré et le père de l’Europe Jean Monnet,  que dans ces métropoles futuristes qui tardent à se construire, et dont peut-être nous ne voulons plus.

    AG


    Abc Hotel France - idées et promotions

    Sur la toile:


    Editorial, Société

    États-Unis d’Europe ?

    Citations, culture, promotions: ,

  • A A A
  • Un jour viendra où les armes vous tomberont des mains, à vous aussi !

    Un jour viendra où la guerre paraîtra aussi absurde et sera aussi impossible entre Paris et Londres, entre Pétersbourg et Berlin, entre Vienne et Turin, qu’elle serait impossible et qu’elle paraîtrait absurde aujourd’hui entre Rouen et Amiens, entre Boston et Philadelphie.

    Un jour viendra où la France, vous Russie, vous Italie, vous Angleterre, vous Allemagne, vous toutes, nations du continent, sans perdre vos qualités distinctes et votre glorieuse individualité, vous vous fondrez étroitement dans une unité supérieure, et vous constituerez la fraternité européenne, absolument comme la Normandie, la Bretagne, la Bourgogne, la Lorraine, l’Alsace, toutes nos provinces, se sont fondues dans la France.

    Un jour viendra où il n’y aura plus d’autres champs de bataille que les marchés s’ouvrant au commerce et les esprits s’ouvrant aux idées.

    Un jour viendra où les boulets et les bombes seront remplacés par les votes, par le suffrage universel des peuples, par le vénérable arbitrage d’un grand sénat souverain qui sera à l’Europe ce que le parlement est à l’Angleterre, ce que la diète est à l’Allemagne, ce que l’Assemblée législative est à la France.

    Un jour viendra où l’on montrera un canon dans les musées comme on y montre aujourd’hui un instrument de torture, en s’étonnant que cela ait pu être.

    Victor Hugo,
    Extrait du discours prononcé le 21 août 1849, à l’occasion du 3ème Congrès international de la paix de Paris.


    Abc Hotel France - idées et promotions

    Sur la toile:


    Cinéma, Société

    La Grande Illusion ?


  • A A A
  • Dans une des scènes les plus célèbres de La Grande illusion (Jean Renoir, 1937), le capitaine de Boëldieu (Pierre Fresnay) et le commandant von Rauffenstein (Erich von Stroheim) constatent, impuissants, la fin de leur monde.


    Abc Hotel France - idées et promotions

    Sur la toile:


    Education, Société

    Problème de l’identité nationale : la réponse culturelle ?

    Citations, culture, promotions: , , ,

  • A A A
  • Comme le montre l’approche moderne de la psychologie cognitive, il plus productif d’examiner les idées que de se focaliser sur les événements. En effet, ces idées, ces jugements parfois irrationnels que nous portons sur les choses, conditionnent nos émotions et nos comportements. Par ailleurs, au delà du nécessaire examen de conscience, aussi bien individuel que collectif, nous avons besoin de repères, de retrouver un peu de cette mémoire partagée qui fait de nous des Français, de France ou d’ailleurs. Le projet IdentiteNationale.com amorce cette tâche, en répertoriant quelques unes de nos French attitudes


    Abc Hotel France - idées et promotions

    Sur la toile:


    Internet, Société

    Les mots-clefs de la culture française


  • A A A
  • Le baromètre Cocorico! de la culture française sur Internet, remis à jour toutes les semaines.


    Abc Hotel France - idées et promotions

    Sur la toile:





    • Page 1 sur 3
    • 1
    • 2
    • 3
    • >
    Société ? YouTube
    Société ? Wikipedia
    Société ? études
    Société ? citations
    Société ? commentaires
    Société ? expositions
    Société ? francophonie
    Société ? guides
    Société ? histoire
    Société ? livres
    Société ? monuments
    Société ? musées
    Société ? photos
    Société ? spectacles
    Société ? videos
    Un dilemne, Joris-Karl Huysmans, chapitre IV ? Election des conseillers municipaux dans les communes de plus de 3 500 habitants? Une visite littéraire au musée Gustave-Moreau ? Un dilemne, Joris-Karl Huysmans, chapitre III ? La Crimée ? J’y suis, j’y reste ! Un dilemme, Joris-Karl Huysmans, chapitre II Elections municipales: dates et début de la campagne électorale ? Un dilemme, Joris-Karl Huysmans, chapitre I Mon cœur, lassé de tout, même de l’espérance… Le palmarès des villes les plus demandées de France (janvier 2014) ? Quel monstre est-ce, que cette goutte de semence ? La réserve parlementaire en question ? Election du maire de Paris ? Au Bon Marché, le premier grand magasin ? Les Maisons Erik Satie à Honfleur ?

    Balnéo, thalasso, spa ?



    RSSSubscribe via RSS