Cocorico ! Sélection



Politique, Sélection

Les derniers avatars d’André Malraux rue de Valois?


Créé en en 1959 par le président Charles de Gaulle pour André Malraux le ministère de la Culture est agrémenté de la Communication depuis 1997.

1997: Catherine Trautmann (Jospin)
2000: Catherine Tasca (Jospin)
2002: Jean-Jacques Aillagon (Raffarin)
2004: Renaud Donnedieu de Vabres (Raffarin, Villepin)
2007: Christine Albanel (Fillon)
2009: Frédéric Mitterrand (Fillon)
2012: Aurélie Filippetti (Ayrault, Valls)
2014: Fleur Pellerin (Valls)
2016: Audrey Azoulay (Valls)

Il vous sera utile de garder Malraux. Taillez pour lui un ministère, par exemple, un regroupement de services que vous pourrez appeler « Affaires culturelles ». Malraux donnera du relief à votre gouvernement.

– Charles de Gaulle à Michel Debré.




Sur la toile:


Orthographe, Sélection

Les 11 erreurs autorisées de la dictée de Mérimée ?


Pour parler sans ambigüité, ce diner à Sainte-Adresse, près du Havre, malgré les effluves embaumés de la mer, malgré les vins de très bons crus, les cuisseaux de veau et les cuisseaux de chevreuil prodigués par l’amphitryon, fut un vrai guêpier.

Quelles que soient, quelque exigües qu’aient pu paraitre, à côté de la somme due, les arrhes qu’étaient censés avoir données la douairière et le marguiller, il était infâme d’en vouloir, pour cela, à ces fusiliers jumeaux et malbâtis, et de leur infliger une raclée, alors qu’ils ne songeaient qu’à prendre des rafraichissements avec leurs coreligionnaires.

Quoi qu’il en soit, c’est bien à tort que la douairière, par un contresens exorbitant, s’est laissé entrainer à prendre un râteau et qu’elle s’est crue obligée de frapper l’exigeant marguiller sur son omoplate vieillie.

Deux alvéoles furent brisés ; une dysenterie se déclara suivie d’une phtisie et l’imbécilité du malheureux s’accrut.

— Par saint Martin, quelle hémorragie ! s’écria ce bélitre.

À cet évènement, saisissant son goupillon, ridicule excédent de bagage, il la poursuivit dans l’église tout entière.

— Prosper Mérimée.

Les 11 nouvelles graphies autorisées par la réforme orthographique de 1990 (les graphies traditionnelles sont indiquées entre parenthèses):

ambigüité (ambiguïté)
bélitre (bélître)
cuisseaux (cuissots)
diner (dîner)
entrainer (entraîner)
évènement (événement)
exigües (exiguës)
imbécilité (imbécillité)
marguiller (marguillier)
paraitre (paraître)
rafraichissements (rafraîchissements)




Sur la toile:


Poésie, Sélection

Les Sapins d’Apollinaire ?


Les sapins en bonnets pointus
De longues robes revêtus
Comme des astrologues
Saluent leurs frères abattus
Les bateaux qui sur le Rhin voguent

Dans les sept arts endoctrinés
Par les vieux sapins leurs aînés
Qui sont de grands poètes
Ils se savent prédestinés
À briller plus que des planètes

À briller doucement changés
En étoiles et enneigés
Aux Noëls bienheureuses
Fêtes des sapins ensongés
Aux longues branches langoureuses

Les sapins beaux musiciens
Chantent des noëls anciens
Au vent des soirs d’automne
Ou bien graves magiciens
Incantent le ciel quand il tonne

Des rangées de blancs chérubins
Remplacent l’hiver les sapins
Et balancent leurs ailes
L’été ce sont de grands rabbins
Ou bien de vieilles demoiselles

Sapins médecins divagants
Ils vont offrant leurs bons onguents
Quand la montagne accouche
De temps en temps sous l’ouragan
Un vieux sapin geint et se couche

Guillaume ApollinaireAlcools.

(Iconographie: sapin des Vosges)




Sur la toile:


Citations célèbres, Politique, Sélection

Petit lexique philosophique du vote et des élections ?

Citations, culture, promotions:

AMNESIE: La maladie la plus répandue chez les hommes politiques est l’amnésie. (André Frossard)

CHANCE: Il y a plus de chances de rencontrer un bon souverain par l’hérédité que par l’élection. (Napoléon Bonaparte)

CHANGEMENT: Plus aucun citoyen ne croit qu’il puisse aujourd’hui changer concrètement sa vie, sa propre vie, par son bulletin de vote. (François Bayrou)

CONFIANCE: Je fais confiance aux électeurs – Et j’en profite pour faire mon beurre. (Jacques Dutronc)

CONSIGNES: Je ne crois pas que les électeurs aient besoin de consignes. (Jean-Pierre Raffarin)

CROYANCE: L’adulte ne croit pas au père Noël. Il vote. (Pierre Desproges)

DECISION: Le droit de vote, ce n’est pas l’expression d’une humeur, c’est une décision à l’égard de son pays, à l’égard de ses enfants. (Jacques Chirac)

DISCUSSION: Le pouvoir est une action, et le principe électif est la discussion. Il n’y a pas de politique possible avec la discussion en permanence. (Honoré de Balzac)

ENNEMI: Si tu veux grand mal à ton ennemi, souhaite- lui une élection dans sa famille. (Proverbe Corse)

GUEULE: Je ne vote plus depuis longtemps. Je n’aime ni la gauche, ni la droite, ni le centre, ni les extrêmes, ni les trois quarts. Tous les politiques sont obligés de mentir, sinon ils se cassent la gueule. (Guy Béart)

INFORMATION: La civilisation démocratique est entièrement fondée sur l’exactitude de l’information. Si le citoyen n’est pas correctement informé, le vote ne veut rien dire. (Jean-François Revel)

ISOLEMENT: Mais l’isolement n’est pas possible en temps d’élections, pas plus que la solitude au milieu d’un champs de bataille. (Victor Hugo)

LEGITIMITE: Le peuple est au principe de la démocratie. Il est le fondement de la légitimité politique, il se fait entendre à l’occasion des élections intermédiaires et tranche souverainement au terme des mandats nationaux. (Lionel Jospin)

MENSONGE: On ne ment jamais tant qu’avant les élections, pendant la guerre et après la chasse. (Georges Clémenceau)

PEUR: Nous devons lutter contre toutes les peurs, et n’avoir peur de rien pour nous-mêmes. (François Hollande)

POUR OU CONTRE: Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire. (Coluche)

RESPECT: Je respecte trop la démocratie pour risquer de la dérégler en votant. (Roland Topor)

RISQUE: Le pire risque, c’est celui de ne pas en prendre. (Nicolas Sarkozy)




Sur la toile:


Café du commerce, Sélection

La COP21, pourquoi pas virtuelle ?

Citations, culture, promotions: , , ,

– Ça veut dire quoi COP21 ?
Conference Of the Parties, 21e édition.
– Pas français, ça.
Conférence et partie, ce sont des mots français.
– Pas of.
– OK…
– Et c’est quoi cette conférence ?
– Ça parle du réchauffement climatique.
– Alors pourquoi ils ne l’ont pas appelée Climat21, cette conférence ?
– Faut croire que c’est les parties qui sont plus importantes.
– Les parties de quoi ?
– J’en sais rien.
– Et pourquoi elles n’ont pas fait une conférence virtuelle, les parties ?
– Ça aurait moins fait moins de bruit.
– Mais ça aurait moins pollué !
– Et on aurait pu participer…




Sur la toile:


Devises et emblèmes, Sélection

Les emblèmes nationaux de la France ?


– Le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge, date de 1794, dessiné par Jacques-Louis David, à partir des couleurs traditionnelles, le bleu de la chape de saint Martin, le blanc de la croix de saint Michel, le rouge du martyre de saint Denis.
– L’hymne national, La Marseillaise, adoptée en 1795, paroles et musique de Rouget de Lisle.
– La devise de la République, « Liberté, Égalité, Fraternité », puise ses origines dans la Révolution française, formulée d’abord par Robespierre, mais adoptée officiellement en 1880 sous la IIIe République.
– Le coq, symbole de vigilance et de bravoure, emblème de la sélection olympique française depuis 1920.




Sur la toile:


Litterature, Sélection

Les prix Goncourt les plus célèbres ?


André Malraux (La Condition humaine)
Elsa Triolet, première femme à recevoir le Goncourt (Le premier accroc coûte 200 francs)
Émile Ajar (Romain Gary) (La Vie devant soi)
Erik Orsenna (L’Exposition coloniale)
Henri Troyat (L’Araigne)
Julien Gracq (Le Rivage des Syrtes)
Marcel Proust (À l’ombre des jeunes filles en fleurs)
Marguerite Duras (L’Amant)
Maurice Druon (Les Grandes Familles)
Maurice Genevoix (Raboliot)
Michel Houellebecq (La Carte et le Territoire)
Michel Tournier (Le Roi des aulnes)
Patrick Modiano (Rue des Boutiques obscures)
Patrick Rambaud (La Bataille)
Robert Merle (Week-end à Zuydcoote)
Romain Gary (Les Racines du ciel)
Simone de Beauvoir (Les Mandarins)
Yann Queffélec (Les Noces barbares)




Sur la toile:


Histoire, Musique, Sélection

Giuseppe Verdi, compositeur français ?


Le 10 octobre 1813, lorsque nait le futur compositeur de La Traviata, Le Roncole est un petit village du département du Taro, chef-lieu Parme. Nous sommes encore à l’époque napoléonienne, mais pas pour longtemps: le traité de Fontainebleau du 11 avril 1814 met fin à la domination française du duché de Parme, qui passe sous le contrôle de l’ancienne impératrice des Français, Marie-Louise d’Autriche dont l’intercession permettra à Verdi de financer ses études au conservatoire de Milan. En souvenir peut-être de ses origines, le compositeur apportera un soin particulier à l’adaptation française de Il Travatore, Le Trouvère, créé le 12 janvier 1857 à l’Opéra de Paris. En 1847, Verdi avait reçu du roi Louis-Philippe le grade de chevalier de la Légion d’honneur, instituée par Napoléon Bonaparte sous l’empire duquel il était né.




Sur la toile:


Poésie, Sélection

L’Art, de Théophile Gautier ?

Citations, culture, promotions: ,

Oui, l’œuvre sort plus belle
D’une forme au travail
Rebelle,
Vers, marbre, onyx, émail.

Point de contraintes fausses !
Mais que pour marcher droit
Tu chausses,
Muse, un cothurne étroit !

Fi du rythme commode,
Comme un soulier trop grand,
Du mode
Que tout pied quitte et prend !

Statuaire, repousse
L’argile que pétrit
Le pouce
Quand flotte ailleurs l’esprit ;

Lutte avec le carrare,
Avec le paros dur
Et rare,
Gardiens du contour pur ;

Emprunte à Syracuse
Son bronze où fermement
S’accuse
Le trait fier et charmant ;

D’une main délicate
Poursuis dans un filon
D’agate
Le profil d’Apollon.

Peintre, fuis l’aquarelle,
Et fixe la couleur
Trop frêle
Au four de l’émailleur ;

Fais les sirènes bleues,
Tordant de cent façons
Leurs queues,
Les monstres des blasons ;

Dans son nimbe trilobe
La Vierge et son Jésus,
Le globe
Avec la croix dessus.

Tout passe. — L’art robuste
Seul a l’éternité :
Le buste
Survit à la cité,

Et la médaille austère
Que trouve un laboureur
Sous terre
Révèle un empereur.

Les dieux eux-mêmes meurent.
Mais les vers souverains
Demeurent
Plus forts que les airains.

Sculpte, lime, cisèle ;
Que ton rêve flottant
Se scelle
Dans le bloc résistant !

Théophile Gautier, Émaux et Camées.




Sur la toile:


Cinéma, Litterature, Sélection

Le Journal d’une femme de chambre, d’Octave Mirbeau ?


Ce livre que je publie sous ce titre : Le Journal d’une femme de chambre a été véritablement écrit par Mlle Célestine R…, femme de chambre. Une première fois, je fus prié de revoir le manuscrit, de le corriger, d’en récrire quelques parties. Je refusai d’abord, jugeant non sans raison que, tel quel, dans son débraillé, ce journal avait une originalité, une saveur particulière, et que je ne pouvais que le banaliser en « y mettant du mien ». Mais Mlle Célestine R… était fort jolie… Elle insista. Je finis par céder, car je suis homme, après tout…
Je confesse que j’ai eu tort. En faisant ce travail qu’elle me demandait, c’est-à-dire en ajoutant, çà et là, quelques accents à ce livre, j’ai bien peur d’en avoir altéré la grâce un peu corrosive, d’en avoir diminué la force triste, et surtout d’avoir remplacé par de la simple littérature ce qu’il y avait dans ces pages d’émotion et de vie…
Ceci dit, pour répondre d’avance aux objections que ne manqueront pas de faire certains critiques graves et savants… et combien nobles !…

Octave Mirbeau.

Le livre complet est disponible au format epub.




Sur la toile:





Sélection ? YouTube
Sélection ? Wikipedia
Sélection ? études
Sélection ? citations
Sélection ? commentaires
Sélection ? expositions
Sélection ? francophonie
Sélection ? guides
Sélection ? histoire
Sélection ? livres
Sélection ? monuments
Sélection ? musées
Sélection ? photos
Sélection ? spectacles
Sélection ? videos