Cocorico ! Sélection



Musique, Sélection

Le Boléro de Ravel, inspiré par la Marche sur la Drina, enfin tombé dans le domaine public !


  • A A A
  • L’histoire rocambolesque du Boléro de Ravel s’achève enfin en cet ensoleillé dimanche du 1er mai 2016. Au top du box-office de la musique classique pendant de nombreuses années, ce fut au départ une variation finement inspirée du tube européen de l’année 1915: la Marche sur la Drina, composée par le serbe Stanislav Binički, à la suite de la bataille du Cer, première victoire des Alliés. Nous sommes au début de la Première Guerre mondiale, la France et la Serbie sont amies, mais ce n’est qu’en 1928 que Ravel compose son Boléro, sans trop insister sur la filiation rythmique et mélodique avec la fameuse marche patriotique dont il convoite le succès. La suite est du même acabit: Ravel n’ayant pas d’enfant, la bagarre fut âpre pour profiter des juteux droits d’auteur d’une œuvre dorénavant soigneusement protégée: à revoir pour un aperçu de cet imbroglio juridique le documentaire de Fabien Caux-Lahalle sur France 5, Qui a “volé” le Boléro de Ravel ? Ravel peut-être lui-même… En tout état de cause, les musiciens pourront maintenant sans encombre réutiliser à toutes les sauces le thème et le rythme de la marche militaire de Binički, devenu par un coup de génie le sophistiqué et pacifique Boléro des Années folles.

    APG

    (Iconographie: Stanislav Binički, compositeur de la Marche sur Drina)

    La Marche sur la Drina:

    You need to a flashplayer enabled browser to view this YouTube video

    Le Boléro de Ravel:

    You need to a flashplayer enabled browser to view this YouTube video


    Abc Hotel France - idées et promotions

    Sur la toile:


    Economie, Editorial, Politique, Sélection

    TAFTA, un taffetas mondial, au service des peuples ?

    Citations, culture, promotions: , , ,

  • A A A
  • Au dessus des peuples de la Terre se tisse dans l’urgence de l’année 2016 une étoffe d’un genre nouveau: le TAFTA, Trans-Atlantic Free Trade Agreement. L’emploi d’un acronyme correspondant au mot persan taftâ n’est peut-être pas si anodin que cela. On voit s’entrouvrir devant nous les merveilles passées de la route de la soie, et nous voilà trompés. Plus la peine de mettre du cacao dans notre chocolat, et vive le gaz de schiste dans les moteurs de nos voitures électriques ? Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée, disait Descartes dans son Discours de la méthode, mais les voies de la pensée des grands de ce monde semblent décidément très différentes de celles du commun des mortels que nous sommes, d’autant plus qu’elles ne sont pas entièrement dévoilées !

    APG

    (Iconographie: La marquise de Pompadour, par François Boucher, dans un robe en taffetas de soie, Munich, Alte Pinakothek)


    Abc Hotel France - idées et promotions

    Sur la toile:


    Poésie, Sélection

    Inconscience, par Émile Verhaeren ?

    Citations, culture, promotions:

  • A A A
  • L’âme et le coeur si las des jours, si las des voix,
    Si las de rien, si las de tout, l’âme salie ;
    Quand je suis seul, le soir, soudainement, parfois,
    Je sens pleurer sur moi l’oeil blanc de la folie.

    Celui, si triste hélas ! qui s’en alla, là-bas,
    - Pâle oeil désenchanté de la raison méchante -
    Rêver à quelque chose, au loin, qu’on ne voit pas
    A quelque chose au loin qui tremble et pleure et chante.

    Morne crapaud blotti sous les roses, tout seul !
    Si seul ! – morne crapaud pleureur de lune, appelle !
    Appelle ! Et vous, petites fleurs, pour le linceul
    De mon cerveau, l’ensevelisseuse vient-elle ?

    Être l’errant au monde et le pauvre de soi,
    Avec le feu bougeant d’une âme, qui tremblote
    Derrière une main frêle et ballotte son moi ;
    Qui tremblote comme un reflet dans l’eau ballotte.

    Passer inconscient et se faire l’ami
    De ce qui vole et rampe et fuit, là-bas. Naguère,
    Avant que ne sortît du somme, l’endormi,
    Le premier homme, on a vu mes pareils sur terre.

    Ayez amour pour eux, ayez amour un peu !
    Ils sont les charmeurs lents, là-bas, des brises lentes :
    Leurs doigts, qui n’ont jamais touché le mauvais feu,
    Dansent des airs lointains, sur des flûtes tremblantes:

    Les puérils et les vaguants, mais loin du mal,
    Et les doux égarés, par les bruyères vertes :
    Hamlet rirait Peut-être, hélas ! mais Parsifal ?
    Ô Parsifal bénin et clair, comprendrait certes !

    – Émile Verhaeren, Insconscience (Les débâcles)


    Abc Hotel France - idées et promotions

    Sur la toile:


    Internet, Sélection

    Cocorico.com choisit Qwant pour ses recherches web ?

    Citations, culture, promotions:

  • A A A
  • Qwant.com, le moteur de recherche français créé en 2013 est un choix cohérent pour Cocorico.com, un des tout premiers site Internet français (lancé en 1996). Qwant permet d’élargir ses connaissances à partir des éléments de French culture glanés sur Cocorico!, en présentant sur une même page images, vidéos, offres commerciales, sites, actualités, réseaux sociaux. Par ailleurs la vie privée est respectée: aucun cookie intempestif sur votre ordinateur! Les boutons rouges de recherche branchés directement sur Qwant sont accessibles au début de chaque article. Cocorico!


    Abc Hotel France - idées et promotions

    Sur la toile:


    Poésie, Sélection

    Les 4 poètes français les plus recherchés sur Internet ?

    Citations, culture, promotions: , , ,

  • A A A
    1. Charles Baudelaire
    2. Victor Hugo
    3. Arthur Rimbaud
    4. Paul Verlaine

     


    Abc Hotel France - idées et promotions

    Sur la toile:





    Sélection ? YouTube
    Sélection ? Wikipedia
    Sélection ? études
    Sélection ? citations
    Sélection ? commentaires
    Sélection ? expositions
    Sélection ? francophonie
    Sélection ? guides
    Sélection ? histoire
    Sélection ? livres
    Sélection ? monuments
    Sélection ? musées
    Sélection ? photos
    Sélection ? spectacles
    Sélection ? videos
    Alexis_de_Tocqueville Charles_de_Gaulle Stanislav_Binicki Madame_de_Pompadour lafayette_and_washington Emile-Verhaeren