5 grands choix de société pour la France, par ordre alphabétique ?

  • Gestion & tradition: François Fillon.
  • Société & écologie: Benoit Hamon.
  • Protection & nation: Marine Le Pen.
  • Finance & mondialisation: Emmanuel Macron.
  • Ethique & solidarité: Jean-Luc Mélenchon.



Ce n’est pas toujours en allant de mal en pis que l’on tombe en révolution…

Ce n’est pas toujours en allant de mal en pis que l’on tombe en révolution. Il arrive le plus souvent qu’un peuple qui avait supporté sans se plaindre, et comme s’il ne les sentait pas, les lois les plus accablantes, les rejette violemment dès que le poids s’en allège. Le régime qu’une révolution détruit vaut presque toujours mieux que celui qui l’avait immédiatement précédé, et l’expérience apprend que le moment le plus dangereux pour un mauvais gouvernement est d’ordinaire celui où il commence à se réformer. Il n’y a qu’un grand génie qui puisse sauver un prince qui entreprend de soulager ses sujets après une oppression longue. Le Mal qu’on souffrait patiemment comme inévitable semble insupportable dès qu’on conçoit l’idée de s’y soustraire.

Alexis de Tocqueville.




Ce qui pourrait plomber Emmanuel Macron au 1er tour ?

  • – l’incertitude de ses supporters aux sondages,
  • – l’association à l’image de François Hollande, qui est mauvaise,
  • – les nombreux socialistes qui se rallient, ce qui le radicalise,
  • – le Fillon bashing sans doute pour le moins exagéré, avec ou sans cabinet noir,
  • – le projet de société axé sur la finance,
  • – le patrimoine évanescent,
  • – l’immobilier menacé.

(Iconographie: galène, source naturelle de sulfure de plomb)




Composition de la nouvelle Assemblée nationale de 2012 ?

La gauche
Front de gauche (FG): 10
Régionalistes (REG): 2
Divers gauche (DVG): 22
Parti socialiste (PS): 280

Le centre
Europe Écologie Les Verts (EELV): 17
Parti radical de gauche (PRG): 12
Mouvement démocrate (MoDem): 2
Alliance centriste (AC): 2
Parti radical valoisien (PRV): 6
Nouveau Centre (NCE): 12

La droite
Union pour un mouvement populaire (UMP): 194
Divers droite (DVD): 15
Front national (FN): 2
Extrême droite (EXD): 1




Dates des élections présidentielles 2012, en France ?

Premier tour: Dimanche 22 Avril 2012
Second tour: Dimanche 6 Mai 2012




Election législatives françaises 2007: mode d’élection

– les électeurs voteront au suffrage universel direct à deux tours les 10 et 17 juin 2007 pour élire leurs députés à l’Assemblée nationale pour 5 ans

– choix parmi l’un des candidats de leur circonscription électorale

– élection dès le premier tour si un candidat obtient la majorité absolue des suffrages exprimés et au moins 25 % des suffrages des inscrits sur les listes

– élection au second tour à la majorité simple entre tous les candidats ayant obtenu au moins 12,5 % des suffrages ou à défaut entre les deux candidats ayant obtenu le plus de suffrages au premier tour. En cas d’égalité, le candidat le plus âgé est élu.




Elections municipales: dates et début de la campagne électorale ?

 

Les conseillers municipaux seront élus les 23 et 30 mars 2014. Les élections municipales ont lieu, en principe, tous les six ans.
La campagne électorale débute le 10 mars 2014, elle s’achève le 22 mars 2014 à minuit. Pour le second tour, elle s’ouvre le 24 mars 2014 et se termine le 29 mars 2014 à minuit.




Emmanuel Macron élu président de la République française le 7 mai 2017 avec seulement 44% des inscrits ?

Inscrits: 47582183
Votes valables: 31397916 (66 %)
Emmanuel Macron: 20753798 (44 %)
Abstention: 12101416 (25 %)
Marine Le Pen: 10644118 (22 %)
Votes blancs: 3019724 (6 %)
Votes nuls: 1049532 (2 %)

(Iconographie: le Klérotèrion, utilisé à Athènes pour le tirage au sort)




Est-il aussi honorable de voter pour l’un(e) que pour l’autre ?

La France se trouve devant un défi: relever la liberté d’expression tombée à terre par le laminage stérile de ce que l’on appelle depuis trop longtemps la pensée unique et qui a de plus en plus de mal à se définir elle-même, comme si l’important était dorénavant d’avoir une pensée unique et non quelle pensée unique. Il en reste néanmoins des reliquats dangereux. On a pris l’habitude de considérer que voter pour celui ou celle-ci était plus honorable que voter pour celui ou celle-là, pourquoi ? L’idée était peut-être d’éviter que les gens ne s’extrémisent. Cela ne marche pas, on le voit partout dans le monde. Ceux qui ne peuvent pas avouer leur préférence se cristallisent d’autant plus dans leur choix qu’ils ne peuvent pas en discuter. Un écho plus équitable des tendances politiques dans les medias permettrait à tous de s’y retrouver, et éviterait que la révolte ne s’exprime que dans les urnes. Ou peut-être que ceux qui maintiennent la pensée unique comme de bien entendu désirent-ils que les gens soient acculés aux extrêmes, ne serait-ce que pour exister en tant qu’opposants et empêcher l’installation d’un juste-milieu constructif ?

Ne jouons pas avec le feu.

(AG)




Et si les Français n’élisaient jamais leur président ?

Si les Français n’élisait jamais leur président…

Ils pourraient continuer à souffler le chaud et le froid,

Ils pourraient chercher des milliers d’affaires qui n’en sont pas,

Ils pourraient rêver éternellement d’un monde meilleur sans mondialisation,

Ils pourraient gérer comme l’Allemand tout en gagnant gros comme l’Américain,

Ils pourraient garder leur vieux président et continuer à le fustiger,

Ils pourraient rester en Europe tout en préparant leur départ,

Ils pourraient se sentir à la fois égaux et différents,

Ils pourraient se comporter fraternellement,

Ils pourraient rester libres de leur choix.

 




François Bayrou, L’Escholier de la Sorbonne ?

Je dirais sans doute que je viens de loin, il y avait des parents très intelligents, sans argent bien sûr, du tout, vraiment du tout, mais il y avait des livres, même si les livres étaient très vieux, la plupart étaient des livres du début du siècle et certains de la fin du XIXème siècle, mais les livres étaient très importants à la maison. Tout le monde lisait pendant que nous étions à table. Papa avait son livre, maman avait son livre, ma soeur avait son livre et moi j’avais le mien. Et l’histoire était très importante alors, c’était sans doute une histoire à la manière de la légende républicaine. C’est à dire enjolivée, c’est à dire Barras, c’était Napoléon, c’était le Pont d’Arcole, c’était Austerlitz. Le premier livre que j’ai lu je l’ai retrouvé récemment à la maison il y avait même des lignes d’écriture de l’enfant qui apprenait à écrire sur les pages de garde c’était l’Escholier de la Sorbonne et c’était un livre sur la Sorbonne au Moyen Age et les rivalités entre les différentes provinces de la Sorbonne et ce que c’était que le tour d’Europe que faisaient les étudiants de la Sorbonne au Moyen Age et je lisais ça quand j’avais sept ans.

(extrait d’une interview de François Bayrou sur France Culture, en 2007)

François Bayrou peut s’estimer heureux. Deux générations plus tard, L’Escholier de la Sorbonne, étudiant éternel (étudiante?), multidisciplinaire est de retour: consultez son site.




François Fillon, plus que jamais dans la course ?

L’attaque anti-Pénélope, trop violente pour être catholique.
La famille qui collabore, plus à la mode quoique légal.
Le plan B, ce serait la Bérézina.

(AG, nouvelle en 3 lignes)

(François Fillon, qui avait déjà bénéficié d’un large soutien féminin lors des primaires françaises de la droite et du centre, risque de voir cet avantage augmenter après la mise en cause trop brutale de sa femme Pénélope en tant qu’attaché parlementaire.)