Cocorico ! Poésie




Poésie

Je vis, je meurs… La Belle Cordière ?

Citations, culture, promotions: , ,

  • A A A
  • Née à Lyon en 1524, la poétesse de la Renaissance Louise Labé fut surnommée « La Belle Cordière ». Son père, Pierre Charly, apprenti cordier, avait épousé en premières noces la veuve d’un cordier prospère, Jacques Humbert dit Labé ou L’Abbé.

    Le sonnet le plus célèbre de Louise Labé:

    Je vis, je meurs : je me brule et me noye.
    J’ay chaut estreme en endurant froidure :
    La vie m’est et trop molle et trop dure.
    J’ay grans ennuis entremeslez de joye :

    Tout à un coup je ris et je larmoye,
    Et en plaisir maint grief tourment j’endure :
    Mon bien s’en va, et à jamais il dure :
    Tout en un coup je seiche et je verdoye.

    Ainsi Amour inconstamment me meine :
    Et quand je pense avoir plus de douleur,
    Sans y penser je me treuve hors de peine.

    Puis quand je croy ma joye estre certeine,
    Et estre au haut de mon desiré heur,
    Il me remet en mon premier malheur.


    Un hôtel pas cher Lyon ? hôtels recommandés, au meilleur prix garanti


    Sur la toile:


    Poésie

    Ballade des menus propos, François Villon

    Citations, culture, promotions: ,

  • A A A
  • Je congnois bien mouches en laict,
    Je congnois à la robe l’homme,
    Je congnois le beau temps du laid,
    Je congnois au pommier la pomme,
    Je congnois l’arbre à veoir la gomme,
    Je congnois quand tout est de mesme,
    Je congnois qui besongne ou chomme,
    Je congnois tout, fors que moy-mesme.

    Je congnois pourpoinct au collet,
    Je congnois le moyne à la gonne,
    Je congnois le maistre au valet,
    Je congnois au voyle la nonne,
    Je congnois quand piqueur jargonne,
    Je congnois folz nourriz de cresme,
    Je congnois le vin à la tonne,
    Je congnois tout, fors que moy-mesme.

    Je congnois cheval du mulet,
    Je congnois leur charge et leur somme,
    Je congnois Bietrix et Bellet,
    Je congnois gect qui nombre et somme,
    Je congnois vision en somme,
    Je congnois la faulte des Boesmes,
    Je congnois filz, varlet et homme :
    Je congnois tout, fors que moy-mesme.

    ENVOI

    Prince, je congnois tout en somme,
    Je congnois coulorez et blesmes,
    Je congnois mort qui nout consomme,
    Je congnois tout, fors que moy-mesme.


    Un hôtel pas cher Paris ? hôtels recommandés, au meilleur prix garanti


    Sur la toile:


    Poésie

    L’invitation au voyage

    Citations, culture, promotions: , ,

  • A A A
  •  

    Mon enfant, ma soeur,
    Songe à la douceur
    D’aller là-bas vivre ensemble !
    Aimer à loisir,
    Aimer et mourir
    Au pays qui te ressemble !
    Les soleils mouillés
    De ces ciels brouillés
    Pour mon esprit ont les charmes
    Si mystérieux
    De tes traîtres yeux,
    Brillant à travers leurs larmes.

    Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
    Luxe, calme et volupté.

    Des meubles luisants,
    Polis par les ans,
    Décoreraient notre chambre ;
    Les plus rares fleurs
    Mêlant leurs odeurs
    Aux vagues senteurs de l’ambre,
    Les riches plafonds,
    Les miroirs profonds,
    La splendeur orientale,
    Tout y parlerait
    À l’âme en secret
    Sa douce langue natale.

    Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
    Luxe, calme et volupté.

    Vois sur ces canaux
    Dormir ces vaisseaux
    Dont l’humeur est vagabonde ;
    C’est pour assouvir
    Ton moindre désir
    Qu’ils viennent du bout du monde.
    - Les soleils couchants
    Revêtent les champs,
    Les canaux, la ville entière,
    D’hyacinthe et d’or ;
    Le monde s’endort
    Dans une chaude lumière.

    Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
    Luxe, calme et volupté.

    Charles Baudelaire (Les Fleurs du mal)


    Abc Hotel France - idées et promotions

    Sur la toile:


    Poésie

    Le Hareng saur ?

    Citations, culture, promotions:

  • A A A
  • Il était un grand mur blanc – nu, nu, nu,
    Contre le mur une échelle – haute, haute, haute,
    Et, par terre, un hareng saur – sec, sec, sec.

    Il vient, tenant dans ses mains – sales, sales, sales,
    Un marteau lourd, un grand clou – pointu, pointu, pointu,
    Un peloton de ficelle – gros, gros, gros.

    Alors il monte à l’échelle – haute, haute, haute,
    Et plante le clou pointu – toc, toc, toc,
    Tout en haut du grand mur nu – nu, nu, nu.

    Il laisse aller le marteau – qui tombe, qui tombe, qui tombe,
    Attache au clou la ficelle – longue, longue, longue,
    Et, au bout, le hareng saur – sec, sec, sec.

    Il redescend de l’échelle – haute, haute, haute,
    L’emporte avec le marteau – lourd, lourd, lourd,
    Et puis, il s’en va ailleurs – loin, loin, loin.

    Et, depuis, le hareng saur – sec, sec, sec,
    Au bout de cette ficelle – longue, longue, longue,
    Très lentement se balance – toujours, toujours, toujours.

    J’ai composé cette histoire – simple, simple, simple,
    Pour mettre en fureur les gens – graves, graves, graves,
    Et amuser les enfants – petits, petits, petits.

    Charles Cros


    Abc Hotel France - idées et promotions

    Sur la toile:


    Poésie

    Sous le pont Mirabeau coule la seine ?

    Citations, culture, promotions: ,

  • A A A
  • Le Pont Mirabeau, dit ici par Apollinaire lui-même.

    Sous le pont Mirabeau coule la Seine
    Et nos amours
    Faut-il qu’il m’en souvienne
    La joie venait toujours après la peine.

    Vienne la nuit sonne l’heure
    Les jours s’en vont je demeure

    Les mains dans les mains restons face à face
    Tandis que sous
    Le pont de nos bras passe
    Des éternels regards l’onde si lasse

    Vienne la nuit sonne l’heure
    Les jours s’en vont je demeure

    L’amour s’en va comme cette eau courante
    L’amour s’en va
    Comme la vie est lente
    Et comme l’Espérance est violente

    Vienne la nuit sonne l’heure
    Les jours s’en vont je demeure

    Passent les jours et passent les semaines
    Ni temps passé
    Ni les amours reviennent
    Sous le pont Mirabeau coule la Seine

    Vienne la nuit sonne l’heure
    Les jours s’en vont je demeure

    (Guillaume Apollinaire, Alcools)


    Un hôtel pas cher Paris ? hôtels recommandés, au meilleur prix garanti


    Sur la toile:





    Poésie ? YouTube
    Poésie ? Wikipedia
    Poésie ? études
    Poésie ? citations
    Poésie ? commentaires
    Poésie ? expositions
    Poésie ? francophonie
    Poésie ? guides
    Poésie ? histoire
    Poésie ? livres
    Poésie ? monuments
    Poésie ? musées
    Poésie ? photos
    Poésie ? spectacles
    Poésie ? videos
    Le discours de la servitude volontaire en 3 citations ? 7 lieux à visiter en Alsace ? Les plus belles citations de Romain Rolland ? Les prix Goncourt les plus célèbres ? Les maîtresses de Louis XIV, par ordre alphabétique  ? Et Dieu créa la femme ? Voyelles d’Arthur Rimbaud ? Les 3 premiers Français prix Nobel d’économie ? Impression soleil levant, de Claude Monet ? Les 15 premiers Français lauréats du prix Nobel de littérature ? Le Petit Fût (2) ? Le Petit Fût (1) ? Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant ? Les Hasards heureux de l’escarpolette ? Foucault: le pouvoir liant et immobilisant, une histoire jupitérienne ?