Adieu, plaisant pays de France ?

Adieu, plaisant pays de France,
O ma patrie
La plus chérie,
Qui a nourri ma jeune enfance.
Adieu ! France ! adieu, mes beaux jours !
La nef qui déjoint nos amours
N’a cy de moi que la moitié ;
Une part te reste, elle est tienne ;
Je la fie à ton amitié
Pour que de l’autre il te souvienne.

Chanson de Marie Stuart, Reine d’Ecosse, en partant de Calais pour Londres.




Atterrissage forcé ? Retour sur le passé colonial d’une française

Née en 1969 à Marseille, Stéphanie Kervel pose son oeil de photographe sur le passé colonial français d’Afrique du Nord avec humour et tendresse, nous rendant les images de ces paradis perdus où les cultures s’entrechoquèrent. Prédestinée à courir le monde, la première phrase de son merveilleux roman, Atterrissage forcé campe l’atmosphère du voyage qu’elle nous invite à faire, à l’intérieur du cœur de sa mère:

La matinée rend timidement ses formes et ses couleurs aux maisons du quartier endormi, quelques baîllements de volets qui s’entrouvrent et ma mère qui du fond de son lit, trempée de sueur, transpire toute la douleur des femmes de ce monde…

Disponible sur le site de la Fnac et dans toutes les bonnes librairies.




Dans la vie, rien n’est à craindre ?

Dans la vie, rien n’est à craindre, tout est à comprendre.

(Marie Curie, physicienne d’origine polonaise, naturalisée française. Prix Nobel de physique 1903)




Deux sortes d’amour ?

Il y a deux sortes d’amour: l’amour insatisfait, qui vous rend odieux, et l’amour satisfait, qui vous rend idiot.

(Colette)

Provinciale montée à Paris, Colette devient après 15 déménagements, la dame du Palais-Royal, au 9 rue de Beaujolais.




J’en appelle à toutes les mères ?

La réponse de la dernière reine de France, Marie-Antoinette, à l’accusation d’inceste du Tribunal révolutionnaire:

« …la nature elle-même refuse de répondre à une telle accusation faite à une mère. J’en appelle à toutes celles qui peuvent se trouver ici! ».

Les femmes de l’assistance applaudirent la reine, qui fut exécutée 13 jours plus tard, le 16 octobre 1793, à 4h du matin, après avoir été menée mains liées sur une charrette jusqu’à la guillotine, place de la Révolution (ancienne place Louis XV, actuelle place de la Concorde).

Une femme innocente, une mère et la courtoisie ont été assassinées ce jour-là.

Le pardon à l’Autriche pour ce crime particulièrement odieux n’a pas encore été demandé par les héritiers spirituels de la Révolution française.




L’empire des mots ?

En France particulièrement, les mots ont plus d’empire que les idées.

(George Sand)




La devise d’Anne de Bretagne ?

Non mudera (je ne changerai pas).




La petite histoire de la cellulite des Françaises

Les vacances approchant, on pense inévitablement à l’effet que produira son corps dénudé devant les autres et l’on se rappelle de ce mot que l’on a oublié pendant tout l’hiver: cellulite. Il est bien français, ce mot, il évoque ces belles d’un temps révolu dont la grâce était proportionnelle aux rondeurs et qui ne dévoilaient leurs charmes que dans les alcôves. Et ce sont bien des Français qui l’utilisent pour la première fois, dans les années 1920, pour stigmatiser cette peau d’orange dont on ne veut plus sur ces nouvelles femmes androgynes qui s’émancipent et se dénudent. L’époque contemporaine va maintenant jusqu’à utiliser la chirurgie pour se débarasser de la diabolique culotte de cheval. Préférons plutôt la natation, l’alimentation équilibrée, les tisanes et bien sûr, le massage qui nous permettra en définitive de retrouver les plaisirs capiteux d’antan.

La Grande Odalisque, Jean Auguste Dominique Ingres, Musée du Louvre.

Des vacances bien-être? Thalasso




Le porte-jarretelles, une invention française ?

La petite histoire raconte que Gustave Eiffel, se plaignant des bas tombants de sa femme, fut sommé par elle d’inventer une solution. C’est effectivement une invention française, comme on pouvait s’y attendre: à la fin du XIXe siècle, un corsetier, Féréol Dedieu, adapte un système d’attache des bas en vogue sous Louis XIV, la jarretière (contention autour du bas) posant des problèmes de circulation sanguine. Marlène Dietrich, parisienne d’adoption, a immortalisé le porte-jarretelles comme accessoire indispensable de la femme fatale (toute femme française ne l’est-elle pas?) dans l’Ange bleu.




Les 7 premières dames de la 5e République ?

Yvonne de Gaulle
Claude Pompidou
Anne-Aymone Giscard d’Estaing
Danielle Miterrand
Bernadette Chirac
Cécilia Sarkozy
Carla Bruni-Sarkozy

L’expression première dame de France est utilisée depuis longtemps en France pour désigner le premier personnage féminin dans l’ordre protocolaire, en fonction des régimes : la reine, l’impératrice, la régente ou la mère du régent. Elle commence à être employée par la presse, au sujet de l’épouse du président de la République, sous la présidence de Vincent Auriol, à propos de son épouse Michelle.




Les actrices françaises les plus célèbres?

Annabella
Arletty
Brigitte Bardot
Catherine Deneuve
Danielle Darrieux
Edwige Feuillère
Isabelle Adjani
Isabelle Huppert
Jeanne Moreau
Juliette Binoche
Leslie Caron
Martine Carol
Michèle Morgan




Stances à la Marquise ?

MARQUISE, si mon visage
A quelques traits un peu vieux,
Souvenez-vous qu’à mon âge
Vous ne vaudrez guère mieux.

Le temps aux plus belles choses
Se plaît à faire un affront,
Et saura faner vos roses
Comme il a ridé mon front.

Le même cours des planètes
Règle nos jours et nos nuits,
On m’a vu ce que vous êtes;
Vous serez ce que je suis.

Cependant j’ai quelques charmes
Qui sont assez éclatants
Pour n’avoir pas trop d’alarmes
De ces ravages du temps.

Vous en avez qu’on adore,
Mais ceux que vous méprisez
Pourraient bien durer encore
Quand ceux-là seront usés.

Ils pourront sauver la gloire
Des yeux qui me semblent doux,
Et dans mille ans faire croire
Ce qu’il me plaira de vous.

Chez cette race nouvelle
Où j’aurai quelque crédit,
Vous ne passerez pour belle
Qu’autant que je l’aurai dit.

Pensez-y, belle Marquise:
Quoiqu’un grison fasse effroi,
Il vaut bien qu’on le courtise.
Quand il est fait comme moi.

Pierre Corneille.

(la comédienne Thérèse Du Parc, surnommée Marquise, était célèbre pour sa beauté et son talent de tragédienne)