Adieu, plaisant pays de France ?

Print Friendly, PDF & Email

Adieu, plaisant pays de France,
O ma patrie
La plus chérie,
Qui a nourri ma jeune enfance.
Adieu ! France ! adieu, mes beaux jours !
La nef qui déjoint nos amours
N’a cy de moi que la moitié ;
Une part te reste, elle est tienne ;
Je la fie à ton amitié
Pour que de l’autre il te souvienne.

Chanson de Marie Stuart, Reine d’Ecosse, en partant de Calais pour Londres.