Poésie

A une Dame créole, texte original ?




  • A A A
  • Au pays parfumé que le soleil caresse,
    J’ai vu dans un retrait de tamarins ambrés
    Et de palmiers d’où pleut sur les yeux la paresse
    Une dame créole aux charmes ignorés.

    Son teint est pâle et chaud: la brune enchanteresse
    A dans le cou des airs noblement maniérés;
    Grande et svelte en marchant comme une chasseresse,
    Son sourire est tranquille et ses yeux assurés.

    Si vous alliez, Madame, au vrai pays de gloire,
    Sur les bords de la Seine ou de la vaste Loire,
    Belle digne d’orner les antiques manoirs,

    Vous feriez, à l’abri des mousseuses retraites
    Germer mille sonnets dans le coeur des poètes
    Que vos regards rendraient plus soumis que vos Noirs.

    (Charles Baudelaire)


    Abc Hotel France - idées et promotions



    Pour en savoir plus...
    A une Dame créole, texte original ?: études
    A une Dame créole, texte original ?: citations
    A une Dame créole, texte original ?: commentaires
    A une Dame créole, texte original ?: expositions
    A une Dame créole, texte original ?: francophonie
    A une Dame créole, texte original ?: guides
    A une Dame créole, texte original ?: histoire
    A une Dame créole, texte original ?: identité nationale
    A une Dame créole, texte original ?: monuments
    A une Dame créole, texte original ?: musées
    A une Dame créole, texte original ?: photos
    A une Dame créole, texte original ?: spectacles

    Un commentaire ?

    Votre nom (requis)

    Votre Email (requis)


    Le discours de la servitude volontaire en 3 citations ? 7 lieux à visiter en Alsace ? Les plus belles citations de Romain Rolland ? Les prix Goncourt les plus célèbres ? Les maîtresses de Louis XIV, par ordre alphabétique  ? Et Dieu créa la femme ? Voyelles d’Arthur Rimbaud ? Les 3 premiers Français prix Nobel d’économie ? Impression soleil levant, de Claude Monet ? Les 15 premiers Français lauréats du prix Nobel de littérature ? Le Petit Fût (2) ? Le Petit Fût (1) ? Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant ? Les Hasards heureux de l’escarpolette ? Foucault: le pouvoir liant et immobilisant, une histoire jupitérienne ?